Les monts de la Madeleine

 

Le territoire des Monts de la Madeleine recèle de remarquables richesses patrimoniales dans des domaines très divers. Cependant ce territoire, comme beaucoup de zones de moyenne montagne, souffre d'une certaine fragilité économique.

Film de présentation des Monts de la Madeleine
Fichier vidéo

Retour page précédente

Gestion des Espaces Naturels Remarquables (ENS)


Historiquement et quelque soit la forme prise récemment par leurs branches, les hêtres tortueux sont le résultat de l'évolution naturelle des haies autrefois (XVIIème siècle) créées et entretenues par le plessage. Ils constituent un patrimoine naturel et culturel remarquable, commun à l'ensemble du massif des Monts de la Madeleine. A l'initiative du SMMM dès 2006, le Conseil Départemental de l'Allier a souhaité, mettre en place un ENS autour de l'allée des hêtres tortueux de la Bletterie (Saint Nicolas des Biefs). Le SMMM met en œuvre le plan de gestion des 111,20ha du périmètre entourant l'alignement des Hêtres tortueux.

=> => L'alignement des Hêtres Tortueux fait partie d'un périmètre labellisé Espace Naturel Sensible par le Département de l'Allier, c'est le 14ème. Il a obtenu ce label grâce à ses remarquables richesses naturelles, patrimoniales ainsi qu'à l'investissement d'habitants des Monts de la Madeleine, dont des élus. Le SMMM a été reconnu par le département de l'Allier pour développer un plan de gestion sur ce périmètre. Plan de gestion qui, aujourd'hui, n'est pas suffisant pour protéger les forêts, notamment de hêtres, puisque depuis quelques temps, il fait fasse à d'importantes coupes à blancs de parcelles par des promoteurs qui hypnotisent les propriétaires forestiers et participent à appauvrir les forêts du territoire ainsi que la biodiversité. Il faut dire qu'il n'y a pas de réglementation forte avec un ENS, la gestion est basée sur le volontariat des propriétaires, ce n'est pas un parc national.

L'élagage des hêtres tortueux a fait partie d'importantes discussions au sein du comité de pilotage de l'ENS (regroupant des représentants associatifs, propriétaires, SMMM, habitants, élus, Département...), des discussions sensibles, pour des éléments patrimoniaux aussi remarquables, alimentées par des expertises forestières. Comme tout être d'un âge avancé, ces arbres de plus de 400 ans sont fragiles, les récentes intempéries nous le démontre et ont participé à défigurer le site, à mettre en danger les visiteurs.

Plusieurs possibilités s'envisageaient alors :

- conserver l'allée le plus longtemps possible, en améliorant notamment l'état mécanique par l'élagage (objectif : diminuer le poids des grosses charpentières pour éviter que les arbres ne s'éventrent) et en installant des exclos de régénération,

- les laisser vieillir, jusqu'à disparition, avec chutes de branches, et charpentières, parfois devenues fûts de part le traitement qu'ils ont reçu il y a plus de cinquante ans, et nécessitant alors la fermeture définitive de l'accès au chemin pour des raisons de sécurité publique, car il faut penser aussi à cela.

Dans toute démarche, il y a toujours des choix à faire et ce choix ne peut jamais plaire à tout le monde, de part son histoire, sa sensibilité. La sécurité des visiteurs et la prise en comte de la proximité de la route Départementale ont été importantes dans les décisions de tests d'élagage. Sur des arbres aussi anciens, il n'y a pas de règle, chaque cas est différent.

La démarche a été entamée sur 6 individus avec l'intervention d'arboristes grimpeurs sur les conseils d'un expert forestier.

Nous comprenons qu'il y ai des réactions face à cette intervention. Cependant, ces travaux ont été fait dans le but d'améliorer leur état sanitaire, leur avenir et on espère que les exclos permettront, à terme, à de petits hêtres de prendre la relève lors de la chute des dominants qui ne sont pas éternels. Aujourd'hui, les arbres reprennent un feuillage et se regarnissent petit à petit.

 

  • Projet d’Espace Naturel Sensible "Vallée du Barbenan"

Le Vallon du Barbenan représente une mosaïque de milieux naturels très variés, qui en fait un site exceptionnel en termes de biodiversité. C'est un site touristique majeur sur le massif. Conscient de ces atouts, le Conseil Départemental de l'Allier a inscrit le site dans son Schéma départemental des ENS dès 2003. La sollicitation de la commune d'Arfeuilles pour le mise en place d'un ENS en 2012 a conduit à l'engagement du processus de labellisation par le Département de l’Allier. Le SMMM est chargé de réaliser la concertation et de rédiger le Plan de gestion du futur ENS.

© MP - SMMM

 

Gestion de l’Accueil et de la biodiversité

Roannais Agglomération a fait appel aux compétences du SMMM en matière de gestion de l'environnement, de la biodiversité et du développement touristique afin de coordonner le schéma d'accueil et la gestion des parcelles forestières. Les Grands Murcins sont classés ENS (120 ha) du Département de la Loire.


 


 
Haut de page